L'évolution des appareils auditifs

L'évolution des appareils auditifs

Aujourd’hui, nos aides auditives sont miniaturisées et connectées. Elles sont capables de s’adapter à leur environnement pour offrir une écoute optimale. Mais ça n’a pas toujours été le cas ! Revenons sur l’évolution des appareils auditifs.

Le premier appareil auditif ?

Un simple coquillage de mer. Couramment utilisé dès l’Antiquité, il permet de capter les ondes sonores et de les diriger vers le conduit auditif décuplant ainsi leur perception. Le coquillage s’est ensuite transformé en une corne animale au Moyen Âge.

Mais la première véritable aide à l’écoute a été inventée au 18ème siècle, plus exactement en 1757 par le français Claude Nicolas Le Cat. Il s’agissait d’un cornet acoustique, pas vraiment discret, peu esthétique avec une faible amplification sonore autour de 15 décibels. 

Puis vient l’appareil auditif au carbone et celui à lampe où l’amplification est supérieure à 25 dB. L’amplification électrique est née !

Une image contenant intérieur, table, éléments, recouvert

Description générée automatiquement

 

C’est en 1929 que le fameux « Sonotone » est apparu, leader des appareils auditifs jusqu’en 2005. Dans les années 1950, les appareils auditifs deviennent plus petits mais toujours peu pratiques à cause de la batterie encombrante placée dans les poches de pantalons ou dans les sacs. 

Les premiers intra-auriculaires ont vu le jour dans les années 1970, c’est le premier pas vers l’appareillage plus discret. 

 

Les années 80 montrent une véritable révolution des appareils auditifs. Ils sont désormais réglables et programmables. Jusque dans les années 1980, les aides auditives exploitaient la technologie analogique. En 1996 sort la première aide numérique. C’est une révolution, la numérisation des appareils permet d’amplifier très précisément les millions de signaux sonores différents et d’améliorer considérablement la qualité du son et les performances des aides auditives. 

Avec des micro-processeurs toujours plus puissants, l’évolution technologique des appareils n’a fait que grandir. On cherche toujours plus petits, toujours plus discret et esthétique. Avec l’intra-auriculaire l’appareillage auditif devient « invisible » puisque enfoui à l’intérieur du conduit auditif. 

Aujourd’hui, les appareils auditifs sont plus intelligents que jamais. Ils analysent et s’adaptent à leur environnement. Ils se connectent à vos téléphones, TV, pour améliorer votre écoute au quotidien. Très petites et discrètes, les solutions auditives sont de petits ordinateurs extrêmement puissants. 

Vous souffrez d’une gêne auditive ? Venez découvrir les dernières générations d’aides auditives dans nos centres SoluSons. Rencontrez nos audioprothésistes diplômés d’Etat et profitez d’essais gratuits chez vous, sans engagement pendant une durée minimale de 30 jours (valable uniquement sur prescription médicale).

 

Solusons