Maladie de menière

La maladie de Ménière

Découverte en 1861 par le docteur Prosper Ménière, la maladie de Ménière est une maladie de l’oreille interne dont la cause est inconnue.

La maladie de Ménière, qu’est-ce que c’est ?

Elle est liée à des modifications de l’endolymphe qui est le liquide contenu dans l’oreille interne et qui assure son bon fonctionnement. Elle est caractérisée par l’association de vertiges, de bourdonnements d’oreille et d’une baisse de l’audition pouvant durer de quelques secondes à quelques jours. Ces symptômes surviennent brutalement par crises répétées. 

Qui peut être touché par cette maladie ?

La maladie de Ménière n’est généralement pas considérée comme une maladie rare. Elle peut toucher toute la population, atteignant aussi bien les hommes que les femmes même si chez ces dernières, elle est légèrement plus fréquente (60-65%). Elle survient habituellement entre 20 et 50 ans même si elle est plus rare chez les jeunes. À noter, le syndrome de Ménière n’est pas contagieux.

Comment se manifeste-t-elle ?

Le plus souvent, la maladie de Ménière ne touche qu’une seule oreille mais elle peut aussi être bilatérale. Parfois précédées par des maux de tête mais souvent sans signe annonciateur, les crises commencent généralement par une sensation d’oreille bouchée avec une baisse de l’audition (hypoacousie) et par des bourdonnements, sifflements d’oreille appelés acouphènes. Les vertiges peuvent provoquées des nausées ou vomissements, ils sont brutaux et peuvent durer entre un quart d’heure et plusieurs heures.

Quelle est son évolution ?

L’évolution de la maladie de Ménière est variable d’une personne à l’autre. Dans certains cas les crises sont rares et peu intenses, alors que pour d’autres, elles seront très sévères et difficilement supportables. La fréquence aussi est inégale d’une personne à l’autre, de quelques crises par an à plusieurs par semaines sur une durée pouvant aller de 5 à 20 ans. Avec le temps, les crises diminuent jusqu’à cesser. Cependant des complications peuvent persister et certains malades souffrent à terme d’une perte d’audition définitive plus ou moins importante. Les acouphènes peuvent aussi persister à long terme et devenir très gênants.

Quelles sont les traitements de cette maladie ?

La maladie de Ménière évolue de manière totalement différente d’une personne à l’autre, il est donc difficile de la traiter. Cependant, plusieurs mesures thérapeutiques permettent de limiter les symptômes et de mieux vivre avec cette maladie. Le traitement vise à traiter la crise vertigineuse et réduire la fréquence et l’intensité des crises à venir. Un suivi personnalisé est nécessaire pour un traitement plus efficace.

Solusons